MaPrimeRénov' est accessible à tous les propriétaires, sans conditions de ressources, pour des travaux de rénovation. Vous connaissez le montant de la subvention avant de lancer les travaux.

MaPrimeRénov’ est la petite dernière des aides financières pour la rénovation énergétique. Réservée aux propriétaires à bas revenus puis étendue à tous les propriétaires et aux copropriétés, elle est gérée par l’Anah (Agence nationale de l’habitat), via le guichet France Rénov’.

MaPrimeRénov’, une aide financière au déploiement évolutif

Apparue en janvier 2020, MaPrimeRénov’ est le résultat de la fusion entre le CITE (Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique) et l’ancienne aide de l’Anah Habiter Mieux agilité. Cette subvention concerne uniquement les résidences principales de plus de 15 ans en France Métropolitaine et Outre-mer.

MaPrimeRénov’ encourage et finance la réalisation de certains travaux de rénovation. Cela concerne par exemple l'isolation thermique, un changement d’équipement de chauffage ou de ventilation.

Attention, un professionnel RGE doit obligatoirement être en charge des travaux. Sinon, les projet n'est pas éligible à MaPrimeRénov'.

Financer votre projet avec MaPrimeRénov'

MaPrimeRénov’ a été conçue pour les propriétaires occupants, quels que soient leurs revenus, même si le niveau de financement en dépend. Les copropriétés y ont aussi droit avec un barème spécifique.

Profils MaPrimeRénov'

MaPrimeRénov' Sérénité

L’aide MaPrimeRénov' Sérénité concerne les foyers très modestes et modestes réalisant des bouquets de travaux. Elle permet de bénéficier de plusieurs facilités sous réserve d'un gain énergétique de 35% minimum.

  • Financement jusqu'à 50% du montant des travaux d’amélioration avec un plafonnement à 30 000 €
  • Accompagnement individuel obligatoire pour toute action de rénovation de plus de 5 000 €, si le total des aides demandées dépasse 10 000 €

Les ménages aux revenus intermédiaires et supérieurs ont quant à eux accès au forfait "MaPrimeRénov’ Rénovation globale".

Aides de l'Anah pour les propriétaires bailleurs

Le dispositif Loc’Avantages de l’Anah incite les propriétaires à louer leur logement à des locataires aux ressources modestes, à un niveau de loyer modéré. En contrepartie, le propriétaire bailleur bénéficie d’avantages fiscaux.

  • Réduction d’impôts de 15% à 65% sur les revenus bruts de location selon le loyer pratiqué
  • Aides aux travaux :
    • 35% du montant des travaux pour la rénovation globale d’un logement dégradé ou insalubre (28 000 € maximum), pour des travaux de rénovation (sécurité, salubrité, autonomie de la personne) : 21 000 € maximum
    • 25% du montant pour des travaux énergétiques permettant un gain de performance thermique d’au moins 35% (15 000 € maximum)

Dans certains cas, d’autres primes sont accessibles : prime de réduction du loyer, prime de réservation au profit de publics prioritaires, prime d’intermédiation locative, prime Habiter Mieux (gain énergétique d’au moins 35%).

Aides de l'Anah pour les syndics de copropriétés et les copropriétaires

Via MaPrimeRénov' Copropriétés, l’Anah finance les travaux de rénovation énergétique effectués dans les parties communes des copropriétés fragiles. Le projet doit remplir plusieurs conditions pour être éligible, notamment :

  • 75% des locaux sont des résidences principales (et non des commerces par exemple)
  • Étiquette énergétique de la copropriété comprise entre D et G
  • Gain énergétique prévisionnel égal ou supérieur à 35%

Le syndic de copropriété bénéficie alors d’une subvention qui dépend de sa situation : copropriété dégradée, immeubles en plan de sauvegarde, etc. Les travaux de rénovation énergétique sont financés à différentes hauteurs selon les cas avec la possibilité d’obtenir des primes supplémentaires.

Bonus

Selon l'envergure du projet, les propriétaires et les copropriétés ont accès à des bonus supplémentaires. Leur montant varie également en fonction des revenus du demandeur.

  • Forfait Rénovation globale
  • Bonus sortie de passoire
  • Bonus Bâtiment Basse Consommation (BBC)
  • Bonus Copropriétés fragiles

La marche à suivre pour bénéficier de MaPrimeRénov’ :

  • Obtenir des devis sur les travaux de rénovation énergétique à effectuer
  • Vérifier votre éligibilité sur le site officiel www.maprimerenov.gouv.fr
  • Faire une demande de subvention en fournissant les informations nécessaires sur vos revenus, la nature des travaux, les entreprises mandatées, etc.
  • En cas de réponse positive de la part de France Rénov', vous recevez une confirmation indiquant le montant de votre prime
  • Faire réaliser les travaux sans oublier de récupérer votre facture auprès du professionnel RGE
  • Vous connecter sur le site de MaPrimeRénov’ et soumettre les pièces justificatives

La prime sera versée sur votre compte bancaire dans les semaines qui suivent. Son montant est plafonné à 20 000 € sur 5 ans. MaPrimeRénov’ est toutefois cumulable avec d’autres aides financières comme les primes CEE, l’Éco-prêt à taux zéro ou les aides des collectivités locales.

Autres aides pour vos travaux d'isolation