L'Anah (Agence nationale de l'habitat) propose plusieurs aides pour la rénovation des logements des ménages aux revenus modestes. Les propriétaires et les syndics de copropriété peuvent en profiter.

L'Agence nationale de l'habitat (Anah) met en œuvre les politiques nationales d’amélioration des logements des particuliers. L’établissement public propose ainsi des aides financières accessibles aux personnes qui ont des revenus modestes.

La rénovation des logements est l’une des principales actions que doit favoriser l’Anah. Plusieurs publics peuvent en effet obtenir des financements destinés à l’amélioration de leur habitat.

  • Propriétaires occupants
  • Propriétaires bailleurs
  • Copropriétaires et Syndics de copropriété

Les subventions sont accordées par les délégations locales de l’Anah en fonction des priorités fixées au niveau national. La liste des contacts est disponible sur le site www.anah.fr.

Qui peut bénéficier d’une aide financière de l’Anah ?

La lutte contre la précarité énergétique est donc une priorité de l’Agence nationale de l’habitat. Il faut cependant respecter certains critères pour obtenir une subvention de l’Anah.

  1. Le logement concerné doit avoir plus de 15 ans
  2. Au moins 1500 € de travaux (pas de minimum pour les propriétaires occupants à revenus très modestes)
  3. Les travaux de rénovation font partie de la liste des travaux éligibles (à consulter sur le site de l’Anah)
  4. La réalisation est confiée à des professionnels
  5. La demande de subvention est faite avant le début des travaux

L’Anah fixe des plafonds de ressources pour les ménages qui peuvent obtenir des subventions pour leurs projets de rénovation énergétique. Les revenus de l’année N-1 sont pris en compte.

Subventions de l’Anah - Conditions de ressources

Financer votre projet avec l'Anah

    Merci de me contacter
    Je préfère vous parler de mon projet * Caméra non obligatoire, vous recevrez par mail un lien vous invitant à rejoindre la conférence

    Consultez notre politique de confidentialité pour connaître et exercer vos droits concernant l’utilisation des données collectées par ce formulaire.

    Les différentes aides de l’Anah

    MaPrimeRénov’

    Créée en 2020, MaPrimeRénov’ concernera à partir de 2021 l'ensemble des propriétaires et les copropriétés. Elle finance notamment les projets de rénovation de l’isolation sous forme d’une prime versée à la fin des travaux. Pour en bénéficier, il faut déposer une demande en ligne sur le site officiel.

    Autres aides de l’Anah pour les propriétaires occupants

    L’Anah subventionne les opérations de rénovation des propriétaires occupants en fonction de leurs revenus, du type de travaux et des gains énergétiques. Les aides financières s’appliquent pour des travaux dont le montant est plafonné à 20 000€ HT. Un seul foyer peut les obtenir et le bénéficiaire s’engage à occuper le logement pendant 6 ans en tant que résidence principale.

    L’aide Habiter Mieux sérénité concerne les bouquets de travaux. Elle permet de bénéficier de plusieurs subventions.

    • 30% du montant des travaux d’amélioration pour les ménages aux revenus modestes
    • 50% du montant pour les ménages aux revenus très modestes
    • Aide forfaire de 573€ pour bénéficier des conseils d’un opérateur spécialisé (obligatoire)
    • Prime supplémentaire de 10% du montant HT si les travaux permettent de réaliser des économies d’énergie de 25% minimum

    Aides de l’Anah pour les propriétaires bailleurs

    À partir d’un diagnostic préalable, l’Anah donne un coup de pouce financier aux propriétaires bailleurs qui améliorent l’efficacité énergétique des logements mis en location. Les travaux doivent générer un gain sur la consommation en énergie supérieur à 35%. Plusieurs contraintes sont à respecter par le propriétaire bailleur notamment le montant du loyer, les caractéristiques du logement ou le niveau de ressources des locataires.

    En contrepartie, le propriétaire bailleur reçoit une subvention de 25% maximum à laquelle peut s’ajouter une prime de 1500 € par logement. Le plafond des travaux est fixé à 750€ HT/m² dans la limite de 60 000€. Dans certains cas, d’autres primes sont accessibles : prime de réduction du loyer, prime de réservation au profit de publics prioritaires, prime d’intermédiation locative, complément de subvention au titre de l’assistance à maîtrise d’ouvrage.

    Enfin, les propriétaires bailleurs peuvent déduire fiscalement les travaux réalisés sur leurs revenus fonciers bruts. Cet avantage fiscal dépend de la convention signée avec l’Anah et de la zone géographique du logement concerné.

    Aides de l’Anah pour les syndics de copropriété et les copropriétaires

    Via MaPrimeRénov' Copropriétés, l’Anah finance les travaux de rénovation énergétique effectués dans les parties communes des copropriétés fragiles. Le projet doit remplir plusieurs conditions pour être éligible, notamment :

    • 75% des locaux sont des résidences principales (et non des commerces par exemple)
    • Étiquette énergétique de la copropriété comprise entre D et G
    • Gain énergétique prévisionnel égal ou supérieur à 35%

    Le syndic de copropriété bénéficie alors d’une subvention qui dépend de sa situation : copropriété dégradée, immeubles en plan de sauvegarde, etc. Les travaux de rénovation énergétique sont financés à différentes hauteurs selon les cas avec la possibilité d’obtenir des primes supplémentaires.

    Autres aides pour vos travaux d'isolation